Le père Pedro

Tout sur les pierres précieuses

Bungalows île aux Nattes

www.hotel-tana.net

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Les pierres et la santé

Rencontres pour les chiens et leurs maîtres.

Manche dorée

Les nouvelles de Madagascar
Un responsable ministériel en mauvaise posture ( paru le 17/9/2008 )

Un ancien directeur de cabinet d’un ministère aurait voulu emporter avec lui par le vol MD 010 d’avant-hier matin à destination de Bangkok un lingot d’or pesant 3,370 kg, 121.505 euros, 135.340 dollars américains, 850 dollars singapouriens, 2090 francs suisses et 2.190.700 ariary. L’intervention des responsables douaniers de l’aéroport d’Ivato a stoppé net le trafic, au grand dam du suspect qui a mal digéré son arrestation. Selon les informations révélées lors d’un point de presse hier à Ivato, le suspect se serait présenté à l’aéroport avec un grand retard. Il aurait souhaité se passer du contrôle effectué par les diverses entités chargées de la procédure, entre autres, la douane, la police, le Central intelligency service (CIS)… en déclarant qu’il n’avait rien à signaler. Cependant, les contrôleurs ne se sont pas laissés avoir.
C’est alors que l’homme s’est insurgé, avançant qu’en tant que haut commis de l’Etat chargé d’une mission, il n’avait pas à être fouillé. Par conséquent, les inspecteurs risquent d’avoir des ennuis. Malgré leur ressentiment devant un tel comportement, surtout que l’homme n’a pas montré son ordre de mission, les agents ont continué leur travail. Ont été alors découvertes dans une valise, son bagage à main, ces devises, enveloppées de morceaux de papier ou de sachets en plastique. Quant au lingot d’or, l’objet est sorti de lui-même de la manche du costume du suspect. Le butin remis aux mains des autorités.
Bien entendu, l’homme a été privé du voyage pour Bangkok, ainsi que de «son» butin. Le lingot d’or a été confié à la Banque centrale et les devises, envoyées au Trésor. Les policiers chargés maintenant de l’enquête auront maintenant à en déterminer l’origine. Sur un autre plan, le gouvernement par l’intermédiaire du ministre des Finances, Hajanirina Razafinjatovo, a tenu à congratuler les responsables douaniers pour leur courage. Entre autres, le directeur général des douanes, Vola Razafindratandra et le receveur des douanes, Michel Randrianarivo. Ces derniers ont longuement discuté avec le ministre hier, probablement sur des sujets relatifs à l’amélioration des prestations douanières.
Ra-Elia

Retour articles presse


Graines de bitume, enfants de la rue, Tana

Mokana, orphelinat à Fianarantsoa